Accueil A la Une SYLI : Didier Six a mal à droite et Sankhon vise l’entrejeu

SYLI : Didier Six a mal à droite et Sankhon vise l’entrejeu

2849
0

Entre Didier Six, le sélectionneur et Ibrahima Sory Sankhon, milieu de terrain, quelqu’un aura l’embarras du choix.

C’est une histoire de choix. « C’est moi qui décide mais, je dois faire avec la barrière qu’on m’impose », a  laissé entendre,  Didier Six, en marge de la publication de la liste de ses joueurs devant prendre part à la double confrontation avec le Mali et la Namibie.

Le sélectionneur national de Guinée s’exprimait sur l’absence de Baissama Sankhon qui a défié les autorités guinéennes. S’il peut rester soumis à la décision de ne pas convoquer les perturbateurs,  le manager français est maître de sa décision sur le plan technique.

Dans cette optique, il sera très attendu sur le cas Ibrahima Sory Sankhon. L’ancien sociétaire du Horoya AC, qui a presque pris ses repères dans une position défensive du schéma tactique 3-5-2, ne veut pas fonctionner dans ce registre en sélection.

« Je joue sur le côté droit de la défense pour aider le club… j’ai discuté avec le coach », a-t-il fait remarquer à nos confrères de Sportnews224.

Pour être plus clair, Sankhon explique qu’« il (le coach de Saint Trond) m’a dit que j’ai un potentiel pour aider à ce poste ».

Pour la compréhension de Didier Six, il dira que « je préfère être au milieu où je me sens à l’aise pour aider le Syli national ».

Du monde dans l’entrejeu…

Même si Didier Six n’a pas encore une équipe solide sur le plan collectif, les deux dernières sorties de sa formation lui a permis de repérer quelques éléments surtout dans l’entrejeu.

Kamso Mara, Ibrahima Camara et Florentin Pogba, le trio inédit dans ce secteur contre le Chili, ont fait bonne impression.

Ibrahima Sory Sankhon peut bien se taper une place dans ce compartiment de jeu. L’absence de Pogba, blessé, et le retour de Mady Camara laisse du boulevard pour une alternance.

L’autre opportunité pour Sankhon, c’est sa capacité à jouer en défense. Il peut bien dépanner le couloir arrière droit quasi vacant.

Si Didier Six a placé deux joueurs, de même profil, à droite notamment Pa Konaté et Sékou Condé, c’est parce qu’il se cherche dans ce couloir.

Yvon LEROUX, Dakar 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici