Accueil A la Une FEGUIFOOT : Antonio Souaré et Amadou Diaby s’autoproclament incontournables

FEGUIFOOT : Antonio Souaré et Amadou Diaby s’autoproclament incontournables

316
0
Le TAS a renvoyé l'affaire Amadou Diaby devant la commission d'ethique de la Feguifoot pour un nouvel examen.

Le ridicule ne tue pas en Guinée. La Fifa a honoré la Mauritanie pour la construction d’un stade de 8 000 places devant accueillir des matchs internationaux.

La Mauritanie a dépensé 1,4 million de dollars pour s’offrir ce bijou. Une action qui ne passe pas inaperçue aux yeux de Gianni Infantino, président de la Fifa. Une ascension fulgurante du développement récompensée. 

La Guinée désignée pour organiser la CAN 2023 peine à faire sortir de terre ne serait ce qu’un terrain de fortune. À cet effet, la fédération guinéenne de football s’est engouffrée dans un silence inavoué.  On n’en parle plus.

On s’attarde plutôt sur des détails notamment, un prétendu « renforcement des capacités des structures sportives », révèle une note de service de la structure signée par Antonio Souaré, président.

La gestion de ces équipes « relève désormais de la compétence exclusive du Président et du 1er vice président  de la fédération guinéenne de football », précise le communiqué.

Les autres membres seront sans doute des spectateurs. Ce n’est pas encore le bout du tunnel pour la Guinée avec une  telle gestion.

Yvon LEROUX, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici