ENQUÊTE : le départ de Sankhon du Horoya AC et l’accord de  Diawara pour le Syli

Un deal, un arrangement ou encore un accord de principe…. C’est l’équation dans laquelle s’est confondu Antonio Souaré pour avoir l’accord d’Amadou Diawara avant d’accepter la libération d’Ibrahima Sory Sankhon. Il a tout simplement mordu l’hameçon de Noumouke Tounkara, agent du milieu de terrain guinéen de Napoli.

Selon une source, pour parfaire son image à la tête de la Feguifoot, avec laquelle il a essuyé des critiques acerbes sur sa gestion récemment, Souaré était obligé de faire une concession ô combien important.  Dans la perspective de la CAN 2019,  le Président du Horoya AC  s’est  engagé à respecter enfin, sa promesse de campagne, notamment  l’enrôlement des binationaux.

Avec son vice président, Amadou Diaby, le boss de l’instance dirigeante du football guinéen a démarché et décroché certains binationaux, notamment Aly Keita, Ernest Seka, Ibrahima Cissé, Pa Konaté, Nazim Sangaré et autres.  

La grosse cagnotte a été l’accord d’Amadou Diawara. « Je suis guinéen et fier de l’être, incha’Allah je vais jouer pour la Guinée », a-t-il lancé dans une vidéo dans laquelle  le Napolitain était entouré de son agent Noumouke Tounkara et Amadou Diaby. Ça avait l’air d’une réussite d’un coup de com’ ou de Marketing.

Ce « oui » a coûté Ibrahima Sory Sankhon

Il y a anguille sous roche. Lappe Bangoura, pourtant formateur de Diawara a fait des pieds et des mains pour l’amener en Sélection. Mais son agent n’a jamais partagé ce sentiment, puisqu’il a une très grande influence sur son joueur. En réalité, l’accord obtenu de Diawara pour enfiler la tunique du Syli a été acheté pas avec de l’argent, mais en contrepartie de la libération d’Ibrahima Sory Sankhon. Tout est parti d’une rencontre entre Souaré et Noumouke à Paris. Le premier veut Diawara pour donner une âme au Syli et le second est intermédiaire du club belge, Saint –Rond. Lequel a finalement trouvé un accord avec le Horoya AC, pourtant inflexible avant ce tête à tête entre le Président de la Feguifoot et l’agent d’Amadou Diawara.  Avant des propositions venant de tous bords avaient été refusés. Ça en dit long…puisque le club belge ne versera que 200 mille Usd à Horoya AC.

Yvon LEROUX, Dakar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *