Accueil A la Une COCAN 2025 : « Je peux ne pas être ministre. Celui qui viendra… », selon...

COCAN 2025 : « Je peux ne pas être ministre. Celui qui viendra… », selon  Sanoussy Bantama

179
0

Le ministre des sports, Sanoussy Bantama Sow à embouché un point, énorme, à ses détracteurs. Aphone sur les commentaires du décret de Kassory Fofana concernant la mise en place d’un comité conjointe de l’organisation de la Can 2025, le ministre de tutelle est sorti de son silence.

D’abord, pour couper libre court à l’amalgame, il précise que « le décret qui portait la création du COCAN 2023 est caduc », a-t-il sèchement confié au micro de nos confrères du site, africasport.info.

Aussi, il se porte en faux contre ceux qui, selon lui, disent qu’ « en Afrique, aucun ministre des sports n’a dirigé le comité de pilotage. Je dis c’est faux. Informez-vous ».

Toutefois, précise-t-il : « chaque gouvernement est souverain de faire porter un projet par qui le gouvernement veut. Ce qui compte, c’est les résultats. En côte d’Ivoire, celui qui est le président du comité de pilotage c’est le chef du gouvernement. Parce que la réalisation des infrastructures est une mission exclusive de l’État ».

Maintenant dit-il, « il  s’agit de booster le gouvernement pour aller réellement à la réalisation des infrastructures. Nous sommes aujourd’hui décidés à aller dans ce sens. C’est Dieu seul qui sait celui qui sera là en 2025. Mais l’histoire retiendra que c’est nous qui avons lancé le démarrage des travaux de réalisation des infrastructures ».

Pour lui, le  COCAN n’est  pas l’affaire de Gbantama Sow. Il est surtout convaincu que  « le décret dit le ministre en charge des sports, demain, je (Gbantama Sow, ndlr) peux ne pas être ministre. Celui qui viendra, va prendre la tête du COCAN 2025. Donnons-nous les mains. Évitons les polémiques inutiles».

Sanoussy Bantama Sow s’exprimait en marge de la clôture de la formation des journalistes sportifs aux réglés du basketball.  

Yvon LEROUX, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici