Accueil A la Une Affaire Amadou Diaby : les preuves envoyées au TAS, après la conférence d’Amadou...

Affaire Amadou Diaby : les preuves envoyées au TAS, après la conférence d’Amadou Tham Camara

650
0

Par Yvon LEROUX, Dakar

Qui a mis le coude sur les preuves pour culpabiliser Amadou Diaby, ancien vice président de la Feguifoot, au niveau du tribunal arbitral des sports (TAS) ? Mystère.

Il a fallu la déclaration d’Amadou Tham Camara, président de la commission d’éthique et déontologie de la fédération guinéenne de football, ce lundi, au siège de l’institution pour que le deal soit découvert.

Pour se laver à eau blanche, le journaliste a interpellé l’opinion sur ce qui se trame en cachette pour tirer Amadou Diaby, le plaignant, des affaires dans son recours au TAS. « Vous savez, la fédération guinéenne de football est organisée de sorte qu’il y a une seule porte d’entrée, c’est le secrétariat général. C’est là-bas où nous transmettons les éléments de preuve qui sont censés aller chez l’avocat et ensuite au Tribunal Arbitral du Sport. Mais, quand ça n’arrive pas là-bas, nous nous posons des questions. Les preuves ne sont pas arrivées au TAS, alors que l’audience est programmée pour le 28 février 2020. Tous, nous savons déjà ce qui va arriver. Si ces pièces-là ne partent pas, il est clair que Amadou Diaby va gagner le procès parce que, s’il n’y a pas de preuve, il n’y a pas d’infraction », a-t-il révélé dans les propos rapporté par Guineematin.

Les preuves sont aussitôt envoyées au TAS

L’audience de l’affaire Amadou Diaby, plaignant, contre la fédération guinéenne de football est programmée le 28 février prochain. Le dernier délai pour compléter le dossier de l’avocat français qui représente la Feguifoot est aussi fixé pour ce mardi.

Ces preuves ont, pourtant, été transmises par la commission éthique et déontologie de la fédération guinéenne de football à qui de droit. Mais, ce dernier notamment l’avocat de l’instance dirigeante du football guinéen, à en croire Amadou Tham Camara n’a pas transféré ces preuves.

C’est à l’issue de la déclaration de la personne morale de cette commission, ce jeudi, que  ces preuves ont été envoyées, aussitôt exactement à 20h30, heure de Paris, histoire d’étouffer les soupçons.

Pour Akoi Koivogui se sont les courriers

Après cette conférence, visiblement pas du goût d’Antonio Souaré, président de la Feguifoot, ConakrySports a contacté Akoi Koivogui, secrétaire général, pour recoupement.

Nous vous proposons les propos du secrétaire général dans un échange téléphonique avec notre rédaction, ce soir, in extenso : « Mais vous là, ce n’est pas possible (s’est-il désolé)… et de poursuive… Les preuves là sont parties, il y a longtemps. Les preuves que j’ai reçues hier (dimanche) je devais les envoyer aujourd’hui ( ce lundi). Les preuves dont il s’agit, c’est depuis septembre dernier».

Plus loin : « Il faut leur demander, ce sont eux qui savent, moi je ne peux pas me mettre à leur place. Il faut leur demander quelle est la nature des preuves. On n’a jamais gardé une preuve, aussitôt envoyées elles sont aussitôt transférées. Ce ne sont même pas des preuves, c’est des courriers, donc il n’y avait aucune preuve qui a été envoyée (après la conférence de presse) »

Preuves ou pas, le secrétariat de la Feguifoot a quand même transféré des courriers. Quelle est la nature de ces courriers ? Bouche bée.

Ce qui fâche la commission d’éthique…

Selon une source, la Feguifoot n’a jamais occasionné un rapprochement entre son avocat et la commission d’éthique. Le dialogue se passait par personne interposée entre les deux parties pourtant d’un même bord.

Des incohérences… Tout y est, désormais, pour blanchir pour Amadou Diaby dans cette affaire. L’avocat de la Feguifoot, selon notre source, aurait dissocié le dossier Paul Put de celui d’Amadou Diaby alors que le premier est celui qui a fourni toutes les preuves contre le second. À cette allure, le technicien belge ne sera entendu qu’en tant que témoin et non accusé. Pourquoi l’avocat n’a pas fait une jonction des dossiers ?

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici