Accueil A la Une SYLI (Q) : duel à distance avec les Aigles, le calendrier peu clément

SYLI (Q) : duel à distance avec les Aigles, le calendrier peu clément

577
0
Dans le duel à distance entre la Guinée et le Mali, le calendrerier sera determinant.

Jusqu’avant la réception du Tchad, mercredi, au stade du 28 septembre comptant pour la 3e journée des éliminatoires de la CAN 2022, la Guinée et le Mali étaient leaders du groupe A avec 4 points soit un avantage au goal-average de +2 pour les Guinéens.

La victoire du Syli (1-0) devant les Sao, mercredi, permet à la Guinée de se positionner seule en tête avec 7 points en attendant l’opposition Mali-Namibie, ce vendredi. Un résultat positif des Maliens avec un gros score chamboulera le classement au sommet dans ce groupe en attendant le duel des deux à Conakry comptant (5e journée).

La 4e journée déterminera qui de la Guinée et du Mali sera le seul leader groupe A. Sans doute, l’équipe la plus performante devrait s’emparer de la tête du classement.

Dans ce duel à distance pour la première place du groupe, le calendrier est un facteur capital. Toutefois, force est de constater que dans ces matchs rapprochés, cet agenda est moins clément pour la Guinée par rapport au Mali, son potentiel challenger du groupe A. Les jours entre les matchs ne sont pas les mêmes. Ce n’est pas rien.

Les ossatures de ces deux équipes se trouvant en Europe, particulièrement, les regroupements ont quasiment commencés, dimanche dernier. À cet effet, le Syli qui recevait les Sao, n’a bénéficié que de deux jours de préparation avant d’apporter le Tchad, mercredi. Tout le contraire pour les Aigles qui ont bénéficié de cinq jours pour recevoir The Brave Warriors à Bamako.

Pour la 4e journée, Didier Six, sélectionneur de la Guinée, aura au moins trois jours pour se préparer le Tchad à Ndjamena tandis que les hommes de Mohamed Magassouba, sélectionneur du Mali, disposera d’au moins quatre jours pour jouer le match retour à Windhoek, mardi prochain.