Accueil A la Une SYLI : pour la discipline, Antonio Souaré pose 3 conditions

SYLI : pour la discipline, Antonio Souaré pose 3 conditions

3334
0

On ne devrait plus entendre un joueur rouspéter au sein du Syli pour un problème de prime, à en croire, Antonio Souaré, président de la fédération guinéenne de football.

Le patriotisme des supporters du Syli loué par le ministre des sports, Sanoussy Bantama Sow, ce mercredi, à fait glisser le tout nouveau président de l’Ufoa zone A sur le terrain des joueurs du Syli.

À cet effet, Antonio Souaré a envoyé un message à l’endroit de ces joueurs qui organisent la fronde pour les primes en sélection. « On ne gagne pas de l’argent en équipe nationale, mais elle donne une notoriété », a-t-il fait remarquer, avant d’insister sur l’importance d’enfiler la tunique d’une sélection.

Pour éradiquer ce phénomène qui a pollué l’atmosphère de beaucoup de sélections africaines, le boss de la Feguifoot a décidé de commun en accord avec ses collègues d’instaurer un Règlement intérieur de conduite au sein du Syli.   Cette charte sera appliquée à tous, « peu importe le talent du joueur ».

Pour cela dit-il, « je me ferai accompagner par une délégation pour passer dans tous les clubs où évoluent nos joueurs.».

La signature de cette charte est obligatoire : « Quiconque ne signe pas, tu ne joueras pas. Quiconque vient pour l’argent tu ne joueras pas. Et quiconque refuse de jouer tu seras radié… Il faut que cette discipline soit respectée. Il n’y a pas d’indispensable dans cette équipe».

Yvon LEROUX

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici