Accueil A la Une SYLI : Mandjou Diallo et les 2 gardiens locaux laissés en rade à...

SYLI : Mandjou Diallo et les 2 gardiens locaux laissés en rade à Conakry

1246
0

Nous l’annoncions récemment que le portier du HAC, Moussa Camara quittait le groupe des locaux en plein tournoi Wafu Cup à Thiès pour Paris via Conakry.

Et non, le jeune gardien de but est bloqué dans la capitale guinéenne à l’attente d’obtenir le visa lui permettant de séjourner avec le Syli en France et en Espagne.

Sur place, il a trouvé Mandjou Diallo, deuxième assistant de Didier Six et Eli Ouendouno, portier du Hafia FC. Les trois, devant rejoindre la sélection à Paris en premier temps, sont coincés à Conakry pour manque de visa.

Ils ont raté le match contre les Comores (1-0, défaite de la Guinée) et risquent encore de louper le prochain match devant opposer la Guinée au Chili, mardi, en Espagne. Et le Syli quitte Paris, ce dimanche, pour Alicante pour ce dernier match de préparation.

On peut continuer à couvrir les erreurs et l’inefficacité de l’administration de la fédération guinéenne de football, mais le laxisme de celle-ci reste toujours apparent.

Elle s’est gourée sur des convocations envoyées à deux joueurs. Elle ne s’est pas aussi si Amadou Diawara a quitté Naples pour l’AS Roma. Elle est encore moindre quand elle demande des visas pour ses sportifs.

Plus de deux semaines après la publication de la liste du Syli sous le magistère de Didier Six, l’administration de la fédé guinéenne de football n’arrive pas à trouver les titres de voyage pour Mandjou Diallo, Moussa Camara et Eli Ouendouno.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici