Accueil A la Une SYLI : la vraie raison du renvoi d’Issiaga Sylla

SYLI : la vraie raison du renvoi d’Issiaga Sylla

659
0
Issiaga Sylla a été renvoyé du regroupement du Syli, ce jeudi, pour avoir passé la nuit nuit en famille sans l'autorisation de Didier Six, le sélectionneur.

Venu en sélection pour disputer la double confrontation de la Guinée avec le Tchad, Issiaga Sylla retourne en France au bout du match de Conakry.

La fédération guinéenne de football a informé, ce jeudi, à travers sa page Facebook, que le latéral gauche de RC Lens a été renvoyé du  groupe de performance de l’équipe de Guinée pour non-respect du protocole sanitaire covid-19.

ConakrySports, au-delà du factuel, a fouiné pour savoir la raison fondamentale de ce renvoi. Ce n’est pas une histoire de viré nocturne, en tout cas les fédéraux n’ont pas eu le temps de vérifier tout ça, dès l’instant que le joueur est sorti de l’hôtel sans autorisation.

En réalité, Issiaga Sylla a annoncé le décès de sa belle sœur au staff technique avant de leur demander une permission pour se rendre en famille et y dormir. Didier Six, le sélectionneur national, ne s’est pas opposé à la requête du joueur, sauf qu’ils ne sont pas entendus sur une chose : « exceptionnellement, l’entraineur lui a permis de se rendre en famille à condition d’être escorté et de revenir dans une heure. Issiaga tenait à aller passer la nuit en famille et Didier Six ne lui a pas autorisé cela pour le respect du protocole sanitaire mis en place. C’est ainsi qu’il est sorti de l’hôtel sans autorisation. », témoigne une source proche de l’équipe.

Sur ce fait, le protocole sanitaire covid-19 mis en place nécessite que le Sang et Or soit mis à l’écart pendant cinq jours avant de revenir dans le groupe.  Ce délai étant trop court pour sa participation au match de Ndjamena, les dirigeants ont décidé à l’unanimité son départ du groupe.

A noter que lors du décès de son père, Issiaga Sylla avait réussi l’autorisation des dirigeants pour se rendre en famille mais il a préféré resté dans l’équipe à l’abordage du match contre la Namibie au stade du 28 septembre.