Accueil A la Une SYLI : la Feguifoot adresse un premier avertissement à Didier Six

SYLI : la Feguifoot adresse un premier avertissement à Didier Six

5960
0
La Feguifoot a lancé un premier avertissement à son sélectionneur national et l’invite à corriger « sans délai » ses attitudes devenus par la force des choses un comportement.

Didier Six est assis sur des braises dans son fauteuil de sélectionneur national de Guinée. Il devrait désormais tenir compte de l’adage « un homme averti en vaut deux ». Jusqu’ici pas interpellé sur sa gestion sportive, le manager français a reçu un premier avertissement de la fédération guinéenne de football pour ses attitudes extra sportives. C’est une pile de remontrance à l’allure d’une menace.

Dans un courrier adressé à Mr Six, la Feguifoot aurait fait constater à son sélectionneur son abstinence à ne pas produire à temps ses rapports techniques des matchs de l’équipe nationale auprès du secrétaire de l’institution et au DTN.

L’instance faitière a également fait remarquer à Mr Six  son ambigüité à expliquer le fondement de ses décisions quant à rétablir l’ordre au sein de l’équipe. Ce qui fâche les fédéraux, est que l’ancien tricolore français associe publiquement la personne morale de la Feguifoot à ses décisions.

Le cas Issiaga Sylla – qui a déserté le regroupement de l’équipe la nuit du 11 au 12 novembre dernier- lui ait fait remarquer en guise d’illustration. Alors que la décision venait, il a fait croire au joueur les intentions de dictateur au Président, Antonio Souaré.

Il est également reproché à Didier Six de s’absenter régulièrement pendant plusieurs semaines après chaque match du Syli à l’extérieur.

La fédération guinéenne de football lui a aussi rappelé son indépendance dont il jouit dans ses choix et ses prises de décisions depuis sa nomination à la tête de l’équipe nationale de Guinée.

Ainsi, face à ces faits, l’institution de Temeneta reste ferme et indique à Didier Six que ces attitudes ne favorisent pas la bonne collaboration et au contraire entrave le développement du football guinéen.

Par conséquent, la Feguifoot a lancé un premier avertissement à son sélectionneur national et l’invite à corriger « sans délai » ses attitudes devenues par la force des choses un comportement.

Par Yvon LEROUX, Dakar