Accueil A la Une SYLI : Comment ce joueur prétextait ses blessures  

SYLI : Comment ce joueur prétextait ses blessures  

1339
0

C’est une évidence, évidence, beaucoup de joueurs du Syli choisissent le match à jouer pour la sélection.

C’est pourquoi, il est fréquent d’enregistrer des cascades de blessés à l’approche de certains matchs de la sélection.

Lappe Bangoura est le sélectionneur qui a été le plus affecté par cette stratégie. Et c’était voulu.

Le technicien guinéen a été lâché par ses joueurs dont la quasi-totalité prétextait des blessures imaginaires. La contre performance de ce dernier à la tête du Syli n’était donc pas fortuit.

Momo Yattara était parmi ces joueurs qui étaient aux abonnés absents sans une raison fondamentale. L’attaquant de l’AJ Auxerre s’est fait prendre à son propre piège dans une interview accordée au correspondant du quotidien Stades en France.

« Maintenant, je n’ai pas de problème avec l’entraineur du Syli. Il y avait un problème avec l’ancien coach (ndlr : Lappe Bangoura) mais il n’est plus là. Il n’y a donc pas de souci Yattara. Yattara est apte à 200% pour la Guinée », a-t-il fait remarquer.

Un autre prétexte avec Paul Put

Pour sa prise de contact avec les joueurs dans la foulée de sa nomination à la tête du Syli, Paul Put a du se passer de Momo Yattara à l’occasion du stage en Mauritanie.

À cet effet, l’attaquant de l’AJ Auxerre annoncé forfait n’a donné aucune précision, en tout cas pas médicale.

Momo Yattara avait une autre raison. « J’ai vu le contexte, un match en Afrique sur un terrain synthétique (donc plus dur qu’une pelouse  naturelle).  Et je n’avais pas mal au niveau des adducteurs. Ce match m’aurait mis dans les meilleures conditions. Or, quand je viens en sélection, c’est pour me donner à fond ce n’est pas pour jouer à moitié. », a-t-il tenté de se justifier.

Didier Six devrait aussi prendre sa dose…

Yvon LEROUX, Dakar

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici