Accueil A la Une SYLI : ça dort dans la cellule de recrutement !

SYLI : ça dort dans la cellule de recrutement !

2358
0

À regarder la liste  de Didier Six publiée ce lundi, on se rend compte que le Syli national de Guinée ne fait pas courir les binationaux.

Les mêmes joueurs, en tout cas, qui n’ont encore rien prouvé sur le plan individuel et sur  le plan collectif, s’y retrouvent depuis maintenant 2 ans.

Pourtant, dans la subconscience du Guinéen, connaisseur du football, il est clair et évident que les mêmes lacunes persisteront avec  les mêmes joueurs avec un mental de carton. On verra bien si Didier Six fera le miracle avec ce groupe.

La cellule de recrutement ne charme personne

Toutefois, le constat est que ça dort dans la cellule de recrutement. Kaba Diawara, premier adjoint de Didier Six, continue à vendre de l’illusion aux Guinéens.

Longtemps chargé d’aller contacter les joueurs susceptibles d’apporter une plus-value au Syli, il n’est jamais parvenu à piocher ne se serait qu’un binational de division inférieure en Europe.

Il s’est tout simplement contenté d’envoyer des textos aux joueurs ciblés, ce qui n’a jamais fonctionné. À peine installé dans un rôle technique, le consultant à Canal+ (il est toujours en fonction dans ce métier) a fait miroiter aux dirigeants qu’il était sur la piste de trois binationaux notamment Sadou Diallo, Abdoulaye Touré et Sehrou Guirassy. Au lieu d’aller au contact, il s’est juste contenté des appels téléphoniques. On verra si ça va marcher.

Aussi, nommé en tant que team manager, Aly Touré a trouvé un moyen de se dissocier, publiquement, sur le plateau de Cis Tv de tout rapport avec l’aspect technique.

Pourtant, unede ses missions, c’est de contacter directement les joueurs ciblés par le sélectionneur. En principe, avant même que le secrétaire général n’ait connaissance de la liste, le team manager devrait être le premier à interroger les joueurs convoqués pour  avoir une idée de leur disponibilité.

À cette allure, ces joueurs supposés être des cadres seront toujours dans leur confort et ne se battront jamais parce qu’ils ne sont pas inquiétés par la présence de nouveaux joueurs de haut standing.

Yvon LEROUX, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici