Accueil A la Une SYLI A : vers un sursis pour Kamano et Sankoh

SYLI A : vers un sursis pour Kamano et Sankoh

3391
1

Didier Six est en Europe, à en croire la page Facebook de la Feguifoot, pour rencontrer tous les joueurs de la sélection y compris les hors la loi notamment les frondeurs pour les primes.

Cette décision a été prise à l’issue d’une réunion  avec quelques membres de son staff et en présence du président de la Fédération Guinéenne de Football, Antonio Souaré.

Sur les ordres de Mr Souaré, le sélectionneur a entamé les périples par Toulouse chez Issiaga Sylla. Il fera, également, un saut à Bordeaux pour rencontrer François Kamano qui a délibérément jeté l’éponge en sélection pour une histoire de prime non payée à temps. Baissama Sankoh, autre frondeur, bénéficiera également des mêmes privilèges d’intégrations.

Ces déplacements lèveront dans ce cas les probables sanctions (virtuelles) qui planaient sur la tête de ces joueurs. On va vers un sursis.

Pourtant, le 23 octobre dernier au département du ministère des sports et devant Sanoussy Bantama Sow, le ministre, Antonio Souaré avait promis des mesures radicales contre les joueurs qui réclament les primes.

Le message était clair…

Mr Souaré avait envoyé un message à l’endroit de ces joueurs qui organisent la fronde pour les primes en sélection. « On ne gagne pas de l’argent en équipe nationale, mais elle donne une notoriété », a-t-il fait remarquer, avant d’insister sur l’importance d’enfiler la tunique d’une sélection.

Pour éradiquer ce phénomène qui a pollué l’atmosphère de beaucoup de sélections africaines, le boss de la Feguifoot a déclaré avoir décidé de commun accord avec ses collègues d’instaurer un Règlement intérieur de conduite au sein du Syli qui sera appliquée à tous. « peu importe le talent du joueur », a-t-il précisé.

La signature de cette charte est obligatoire dira-t-il : « Je me ferai accompagner par une délégation pour passer dans tous les clubs où évoluent nos joueurs. Quiconque ne signe pas, tu ne joueras pas. Quiconque vient pour l’argent tu ne joueras pas. Et quiconque refuse de jouer tu seras radié… Il faut que cette discipline soit respectée. Il n’y a pas d’indispensable dans cette équipe».

Yvon LEROUX, Dakar 

1 COMMENTAIRE

  1. Tu es fou pour dire cela tout travail mérite un salaire ou toi étant ministre tu n es pas payé dévergonder waiiiii

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici