Accueil A la Une Suisse : Quand Mohamed Ali Camara sème la confusion sur son club formateur

Suisse : Quand Mohamed Ali Camara sème la confusion sur son club formateur

4525
0

Par Yvon LEROUX, Dakar

Dans son palmares, Mohamed Aly Camara est passé par le Satellite FC, le Horoya AC et le Hafia FC avant de prendre les airs pour l’Israël pour une carrière internationale. Pourtant, le défenseur international guinéen ne reconnait aucun de ces clubs comme club formateur.

Dans une très longue interview accordée au site de son club, Young Boys Berne, Mohamed Aly Camara ne reconnait aucun club guinéen comme club formateur. « J’étais en Europe pour la première fois quand j’avais 17 ans quand j’ai été formé à l’académie KAA Gent pendant quelques mois. Plus tard, j’étais également en France, à Bastia, Troyes et Auxerre. », a-t-il fait remarquer.

Pourtant, l’intervieweur lui a rappelé que « vous avez quitté la Guinée à l’âge de 20 ans et avez déménagé en Israël. En quoi consiste ce transfert ».

Visiblement, le défenseur international guinéen voulait raconter ses multiples tentatives de s’engager avec un club d’un championnat plus huppé que l’Israël. « J’aurais pu suivre une formation d’essai en France. Mais cette offre est venue d’Israël, où j’avais plus ou moins la garantie que je serais constamment utilisé. A Lille ou à Rennes en Ligue 1 j’aurais eu moins de cette perspective. Israël me semblait être la prochaine étape appropriée. ».

Après sa fracture du tibia le 2 août 2019,  le natif de Kerouané est prêt désormais à reprendre le chemin des terrains. Pour ce come-back, il n’hésitera pas à aller au duel s’il le faut. « Certainement. Je n’ai aucune inquiétude concernant les duels. Parce que la peur est quelque chose que je ne connais pas vraiment, surtout pas en tant que footballeur. Je suis quelqu’un qui poursuit sans compromis ses objectifs. », a-t-il promis.