Accueil A la Une SOUVENIRS : Souleymane Camara raconte ses matchs Sénégal-Guinée

SOUVENIRS : Souleymane Camara raconte ses matchs Sénégal-Guinée

4819
0
Souleymane Camara, l'ancien attaquant des Lions du Sénégalais, a declaré qu'il avait tenter de jouer avec l'équipe cadette de Guiné sous le magistère de Cherif Souleymane.

Par Yvon LEROUX, Dakar 

Les origines guinéennes de Souleymane Camara est un secret de polichinelle. Mais ce que la plupart des Guinéens cherchaient à comprendre plutôt, c’est pour quelle raison le désormais ancien sociétaire de Monaco,  Nice et Montpellier a préféré le Sénégal à la Guinée. Il n’y a pas à chercher la réponse dans les explications à dormir débout. Le fait d’être né au Sénégal précisément à Dakar et formé dans ce pays a favorisé le choix pour les Lions.

Le coup d’essai avec Cherif Souleymane

Il est important aussi de savoir que la Guinée ne lui a jamais démarché plutôt Souleymane Camara a profité d’une de ses vacances à Conakry pour tenter de se rapprocher du Syli. En vain. « J’étais à Dixinn tout près du stade du 28 septembre. J’allais souvent regarder les entraînements de l’équipe cadette de Guinée alors dirigée par Cherif Souleymane. Un jour je suis venu me présenter à lui pour savoir si je pouvais  intégrer cette équipe. C’était non. Il m’a dit que ce n’était pas possible, si je n’appartenais pas à une équipe du pays », a-t-il confié, ce vendredi dans l’émission CIS Live où il était l’invité.

L’hymne national de la Guinée

Bien que dans les rangs de l’équipe sénégalaise, le cœur de « Jules » a toujours continué à battre pour la Guinée, le pays de ses parents (père soussou et d’une mère malinké) surtout lors de l’opposition des deux pays. « À chaque exécution de l’hymne nationale j’étais en pleurs. Je vais vous dire pourquoi.  J’avais des frissons. Je disais de l’autre côté c’est mon pays d’origine et je défends aussi mon pays. Ça toujours été compliqué pour moi. », a-t-il raconté.

Premier match au stade du 28 septembre

Ironie du sort, c’est au stade du 28 septembre que l’ancien héraultais affrontera le Syli pour la première fois. Ce n’était pas des soirées tranquilles pour Souleymane Camara et les autres joueurs d’origines guinéennes. « Mon premier match avec Peter Schnittger (entraineur des Lions dans les années 2000) c’était contre la Guinée et au stade du 28 septembre en éliminatoires de la CAN 2002. Ce jour là, je me rappelle on se faisait insulter avec Henri Camara. Mais on était préparé à cela. », s’est soutenu.