Accueil A la Une Patrice Carteron reconnait la difficulté à jouer Pyramids, adversaire du Horoya AC

Patrice Carteron reconnait la difficulté à jouer Pyramids, adversaire du Horoya AC

890
0
Sur le banc du Zamalek, Patrice Carteron a reconnu la difficulté à jouer Pyramids FC, adversaire du Horoya AC en demi-finale de la Coupe CAF.

Par Yvon LEROUX, Dakar

Le Zamalek a difficilement pris le dessus sur le Pyramids FC (0-2) grâce à Mostafa Mohamed et Kabongo Kassongo, ancien attaquant de l’AS Kaloum,  en match comptant pour la 24e journée de la Premier League, jeudi dernier.

À la fin de ce match à enjeu pour la deuxième place, Patrice Carteron, le coach des Rouge et blanc, a reconnu la difficulté à  jouer l’adversaire du Horoya AC en demi-finale de la Coupe CAF, le 22  septembre prochain au Maroc. «Nous avions du mal au début du match alors que nous testions un nouveau style de jeu. Malgré cela, nous aurions pu marquer plus d’un but. », a-t-il déclaré à Zamalek TV.

C’est dire que Pyramids FC entame la rencontre avec un pressing haut. Et s’il baisse en intensité dans le match, le protagoniste du club de Matam est capable de mettre le turbo dans les derniers instants de la rencontre.

Dans ce match face au Zamalek, le Pyramids s’est battu jusqu’au bout. Le technicien n’a pas manqué de pointer du doigt cet aspect à l’avantage de son vis à vis. « La fin du match a été assez difficile à cause de la haute pression de Pyramids », a-t-il reconnu.

Au-delà du débauche d’énergie que les joueurs du Pyramids ont pu fournir sur le terrain, ils semblent par contre ne pas avoir les reins solides en défense. « N’oublions pas le penalty qui a presque changé tout le cours du match. Mais nous avons de nombreux buteurs et nous avons pu gagner », a-t-il fait remarquer.

Si le Horoya AC n’a pas dépêché un superviseur en Egypte pour espionner son adversaire, il peut bien mettre à profil les remarques de Patrice Carteron.

Pour rappel, le HAC croiser fer avec le Pyramids FC, le 22 septembre prochain en demi-finale de la Coupe CAF.