Accueil A la Une MAROC-GUINÉE (LOCAUX) : Au-delà de la défaite du Syli…

MAROC-GUINÉE (LOCAUX) : Au-delà de la défaite du Syli…

1120
0

Après une brillante participation au tournoi de l’Ufoa à Thiès et la qualification au CHAN 2020 enregistrée sous les barbes du Sénégal, l’équipe nationale de Guinée a raté le test grandeur nature face au Maroc.

Le Syli local, pas au grand complet, s’est incliné 3 à 1 devant les Lionceaux Marocains en amical, mardi dernier. Le plus important, au bout de chaque match, est le score. C’est ce qui détermine la domination.

Et bien que dominés, on peut dire que, les poulains de Lappé Bangoura n’ont pas été ridicules parce qu’au-delà des buts encaissés, ils sont parvenus a en mettre un, sur penalty soit 8 minutes après le 2e but des Marocains.

C’est dire qu’il y a eu du contenu dans la performance des Guinéens, bien qu’elle soit piètre dans la réalisation. En bref, il y a deux  enseignements à tirer.

La défense : le talon d’Achille

La Guinée a présenté un tableau d’honneur à l’issue du tournoi Ufoa 2019 : vainqueur du trophée des Play-Downs, la Guinée a concédé une défaite contre le Benin (2-1) et remportée 2 matchs contre respectivement la Guinée Bissau (2-1) et le Liberia (1-0).

En interprétation, les chiffres révèlent que les Guinéens ont des arguments pour avoir inscrit au moins un but au cours d’une rencontre tandis que sa défense reste poreuse pour avoir encaissé 4 buts avec au moins un but pris par match en autant de 4 rencontres.

Après ce tournoi, il y a eu une prise de conscience puisque contre le Sénégal, en match retour qualificatif au CHAN 2020, Moussa Camara, le portier, n’est jamais allé chercher le ballon dans sa cage durant le temps réglementaire.

Les Sénégalais se sont heurtés sur une défense hermétique et organisée. À l’opposé, l’animation offensive du Syli a déjoué la muraille des Lionceaux grâce à Mamadouba Bangoura (1-0 et avant la qualification sur penalty).

La défense du Syli local, cette fois avec les grandes mailles, s’est effritée à l’équipe du Maroc en encaissant 3 buts. C’est dire que ce secteur s’impose comme le grand chantier.

Interdépendance de Morlaye Sylla….

L’exploit de Thiès est le fruit d’une performance collective qui a révélé l’importance des individualités à l’image Morlaye Sylla.

Le milieu de terrain du Horoya AC s’est illustré comme le maître à jouer de cette équipe. Resté avec le Syli A pour les éliminatoires de la CAN  2021, l’absence de Sylla a plané dans l’entrejeu de la formation de Lappé Bangoura au Maroc.

Cela a fait remarquer un réel dysfonctionnement qui a empêché les deux attaquants à se mettre, souvent, dans le sens des buts pour inquiéter la défense adverse.

Et si Moussa Camara ou Sekouba Camara étaient aussi dans les buts. En tout cas, un joueur a manqué au dispositif de Lappe Bangoura pour que la machine soit bien huiler.

Une aubaine…

Cette défaite enregistrée au Maroc est une alerte. C’est une opportunité pour le staff technique de considérer que la mayonnaise est d’avoir pris. On n’ose croire les leçons de ce faux pas trouveront des réponses adéquates aux besoins.

Yvon LEROUX, Dakar

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici