MALEAH CAMARA : « l’inefficacité n’est pas la malédiction du football guinéen »

Le football guinéen a une particularité : c’est dominer sans être efficace devant.  Ce fut pour le cas pour les cadets, jeudi dernier, face aux Requins Bleus en match comptant pour la clôture des phases de groupes du tournoi UFOA qualificatif à la CAN 2019en Tanzanie.

À cet effet, les jeunes de Maleah Camara ont dominé la rencontre de bout en bout face à une équipe Cap-verdienne qui lui avait presque tendu sa joue pour se faire gifler.

Avec une avalanche d’opportunité de scorer, le Syli cadet n’a pu mettre qu’un seul but. L’inefficacité devant les buts dans cette rencontre était pathétique en dépit que les jeunes ont inscrit 4 buts en deux matchs.

Ils pouvaient faire mieux mais à l’image du Syli A, la domination semble être une priorité et l’efficacité devant les buts ne comptait pas. Comme si c’était une malédiction.

« L’inefficacité de nos joueurs n’est pas une malédiction. C’est le travail qui compte. Il ne faut pas vouloir analyser ce que nous produisons ici, parce que sur les 8 équipes présentes à Dakar, la Guinée possède la meilleure équipe. », a-t-il répondu en conférence de presse.

Plutôt que de s’occuper du cas guinéen, le coach a fait digression : « l’inefficacité devant les buts, c’est le problème de toutes les équipes africaines. L’exemple du Sénégal au Mondial 2018 en est la parfaite illustration. Il n’y a pas une équipe parfaite au monde. Vous pouvez avoir une meilleure défense être mauvais devant et vice versa. »

Sauf qu’il ignore que le cas de la Guinée est pathétique.  

Yvon LEROUX, Dakar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *