Accueil A la Une Le contentieux Guinée-Sénégal sur la fraude sur l’âge (U17) refait surface

Le contentieux Guinée-Sénégal sur la fraude sur l’âge (U17) refait surface

17355
2

Jusqu’à ce qu’il ne débute le mondial  U17 au Brésil, le Sénégal, visiblement, ne remplace pas la Guinée à cette compétition, novembre prochain.

Le  comité exécutif de la confédération africaine de football  a tranché en faveur du Sénégal qui a accusé la Guinée d’avoir aligné deux joueurs ayant dépassé l’âge requis (au moins 17 ans) lors de la CAN U17.

A cet effet, la CAF a adressé un courrier, 19 juillet dernier, à la fédération sénégalaise de football pour lui signifier que ” le comité exécutif a approuvé de réintégrer le Sénégal, l’équipe classée 3e du groupe B après la Guinée en tant que 4e représentant de la CAF à la coupe du monde au Brésil” révèle la notification de l’instance dirigeante du football africain.

Cela a permis au Sénégal de remplacer la Guinée au tirage au sort pour être logé dans le groupe D avec les États Unis, le Japon et le Pays-Bas.

Malheureusement, les autorités sénégalaises n’ont pas pris part à cette cérémonie. Ce fait, jusqu’ici,  caché a été révélé par le vice président de la fédération sénégalaise de football (FSF), Abdoulaye Sow.  

Ce dernier, selon l’Obs (dans sa partition du lundi 9 aout), reproche à Augustin Senghor, président de la FSF,  l’absence du Sénégal au tirage au sort de la coupe du monde U17 prévue au Brésil. Pourquoi? C’est intriguant.

Il s’exprimait dans une réunion des plus agitées tenue le 04 septembre dernier au siège de la Fédération sénégalaise de football sur le bilan de la CAN 2019 d’Aliou Cissé.

Abdoulaye Sow, selon nos confrères sénégalais, a manifesté son désaccord sur la démarche du patron des Lions. Il a exigé à Cissé de déposer son bilan d’abord chez le Dtn, Mayacine Mar pour  amendements et suggestions.  Entre les deux techniciens ce n’est pas le parfait amour.

Revenons sur la décision de la CAF qui prive la Guinée de participer au mondial U17 au Brésil. Les informations de dernières minutes, la Feguifoot n’a pas abandonné l’affaire. Selon notre source, des avocats de la fédé guinéenne séjournent présentement à Genève pour le recours auprès du TAS.

Décidément,  ce n’est pas pour maintenant la fermeture du contentieux sur la fraude sur l’âge opposant les deux pays. Une question d’honneur sera l’enjeu.

 

 

 

 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici