Accueil A la Une GUINEE-TCHAD : le huis clos envisagé n’est pas irrévocable

GUINEE-TCHAD : le huis clos envisagé n’est pas irrévocable

657
0
La Guinée peut inviter le public pour la rencontre Guinée-Tchad, le 11 novembre prochain à une seule condition.

À la base, le protocole Covid-19 de la CAF a décidé que tous les matchs des 3e et 4e journées des éliminatoires de la CAN 2022 doivent se disputer à huis clos, c’est-à-dire sans spectateurs.

Celle-ci n’est pas irrévocable d’autant plus que le comité d’urgence de la CAF réuni, vendredi, a fait remarquer que « si le gouvernement de l’Association hôte souhaite la présence de spectateurs, alors l’Association en question se devra d’obtenir l’approbation de CAF. La capacité maximale du stade sera, dans tous les cas, limitée».

Ainsi, la Guinée, qui recevra le Tchad, le 11 novembre prochain, à Conakry, si elle le souhaite peut faire cette demande pour inviter le public au stade. Toutefois, le contexte politique ne favorise pas la prise de cette décision.

Aussi, le comité d’urgence précise qu’ « en cas de situations exceptionnelles autres que celles mentionnées, la Commission d’Organisation sera consultée pour une décision finale. »

Ce groupe de travail de la CAF rappelle par ailleurs que ces règles spécifiques pourront être revues en fonction de l’évolution de la situation sanitaire dans le monde et en particulier sur le continent africain.