Accueil A la Une Gabon-Guinée : Dave Moubele Pendi révèle tout

Gabon-Guinée : Dave Moubele Pendi révèle tout

963
0
Dave Moubele Pendi, journaliste sportif de la rédaction Gabon Télévisions,

Par Yvon LEROUX, Dakar 

Selon, Dave Moubele Pendi, journaliste sportif à Gabon Télévision,  Pierre Alain Mounguengui, président de la fédération gabonaise de football, a démenti la nouvelle d’une éventuelle rencontre amicale devant opposer les Panthères du Gabon au Syli National à Paris en octobre prochain. 

La fédération guinéenne de football ne devrait plus se faire de fixation sur la Tunisie et le Gabon pour la date Fifa (7-17 octobre). La fédération tunisienne de football a écarté l’invitation de la Guinée pour choisir le Soudan et le Nigeria pour les deux prochains amicaux des Aigles de Carthage.

Désormais, dans le plan initial de l’instance faîtière du football guinéen, Didier Six, le sélectionneur de Guinée, ne peut que compter sur l’option des Panthères du Gabon pour faire jouer ses joueurs en octobre en guise de préparation de la double confrontation avec le Tchad pour les 3e et 4e journées qualificatif de la CAN 2022. Visiblement, ce n’est pas une certitude.

La rumeur et l’incertitude à Libreville

L’incertitude plane sur une éventuelle rencontre amicale devant opposer les Panthères du Gabon au Syli National à Paris. Plutôt que de suivre le protocole normal qui consiste à adresser une invitation écrite à son homologue gabonais, la fédération guinéenne de football a préféré nourrir la rumeur.

À en croire, Dave Moubele Pendi, journaliste sportif de la rédaction Gabon Télévisions, joint par ConakrySports, les Gabonais n’ont alors accordé aucune considération à cette information.  « Cette nouvelle a été démentie par Pierre Alain Mounguengui, président de la fédération gabonaise de football. Il est revenu, hier (ndlr : mercredi 02 septembre), sur ce dossier pour dire que de manière officielle qu’ils n’ont jamais été saisis par la fédération sœur de Guinée pour demander un match amical pour préparer notamment des rencontres de la 3e et 4e journée des éliminatoires de la CAN 2022. »

En clair, « il n’est pas question de livrer un match pour le Gabon contre le Syli en France ». Pour le respect des formes, notre confrère précise par ailleurs que « le Président aurait souhaité, si jamais, le Syli était demandeur d’adresser un courrier de manière officielle ce qui n’a pas été fait ».

Toutefois, le Gabon ne s’est pas encore décidé  quant au choix de ses adversaires pour cette date Fifa. « On cherche toujours les potentiels adversaires. Ce qui est sûr le Gabon va jouer ses matchs amicaux en France mais pour l’instant les adversaires demeurent inconnus. », a-t-il fait remarquer pour conclure.