Accueil A la Une Final 4 au Maroc : la CAF rejette les suggestions du Horoya AC

Final 4 au Maroc : la CAF rejette les suggestions du Horoya AC

366
0
La CAF a rejeté les suggestions du Horoya AC sur la neutralité d'équité.

Par Yvon LEROUX, Dakar

C’était de la poudre aux yeux, la contestation de la décision de la confédération africaine de football de jouer le final four de la coupe CAF au Maroc par Lamine Ndiaye, coach du Horoya AC.

Le technicien sénégalais exigeait la délocalisation du tournoi dans un pays neutre qui n’avait aucun club parmi les quatre participants.

Pour porter ce combat, le club de Matam, au lieu de réfuter la décision, a plutôt  proposé des suggestions. « Nous pensons que compte tenu de l’identité des équipes concernées à un manque d’équité et de neutralité entre les parties en jeux… nous vous suggérons pour une meilleure gestion conformément aux règles et principes de neutralité et de procéder à l’application du format aller retour ou de choisir un terrain aux  quatre équipes en compétitions », a indiqué le Horoya AC la requête des Rouge et blanc soutenue par la Fédération guinéenne de football.

Après sa requête du 20 juillet appuyé par la Feguifoot, la CAF a rejeté dans une lettre datée du 2 août 2020 les suggestions du Horoya AC.

La confédération africaine de football est restée droit dans ses bottes pour rejeter les suggestions du club d’Antonio Souaré dans une lettre datée du 02 août 2020.   « Nous voulons attirer votre attention sur le fait que votre équipe ne rencontre pas une équipe marocaine en demi-finale, mais une équipe égyptienne qui est aussi une équipe visiteuse. Ceci, donc présente une équité totale entre les deux équipes et ne change pas le principe de neutralité de la CAF.», a-t-elle fait savoir.

La CAF a tenu a rappelé encore une fois que «  le stade de la finale a été choisi bien avant la qualification des demi-finalistes »