Accueil A la Une FEGUIFOOT : la commission d’éthique veut démasquer les vrais coupables du dossier des...

FEGUIFOOT : la commission d’éthique veut démasquer les vrais coupables du dossier des Cadets

683
0
La commission d'éthique s'apprête à trancher pour demasquer les vrais coupables de la disqualification des cadets guinéens au profit du Sénégal au Mondial U17 du Bresil.

Par Yvon LEROUX, Dakar

L’affaire des cadets guinéens, disqualifiés au Mondial du Brésil 2019 au profit du Sénégal pour fraude sur l’âge de deux joueurs, fait des bruits au niveau de la fédération guinéenne de football.

Un article sur ConakrySports qui révèle que l’institution a caché le verdict du TAS serait à l’origine de cette pression. Pour l’heure, aucun démenti n’a été apporté sur cette information.

Ce silence des dirigeants de la Feguifoot est une aubaine pour la commission d’éthique de la structure à saisir la balle au rebond pour dépoussiérer le dossier dont elle s’est faite dépossédée.

Pour rappel, selon nos informations, dans cette affaire ladite commission voulait entendre Akoi Koivogui, secrétaire général, Nfa Condé chargé de la commission statut des joueurs, feu Lahassane Youla, chargé des compétitions nationales et internationales, Madelaine Wright, secrétaire générale particulière du SG, Maléah Camara, entraineur, et les deux joueurs.

Mais, elle se fera remplacer par commission interne à sa tête Mathurin Bangoura pour sanctionner les subalternes notamment Lahassane Youla, Madelaine Wright, Maléah Camara et les deux joueurs. Aujourd’hui, ils ont tous été graciés et réintégrer dans le circuit.

C’était de la poudre aux yeux. Ces sanctions prononcées était tout simplement un message flouté envoyé à la CAF pour prouver que la Feguifoot s’est fait piéger par les présumés coupables.

Désormais, c’est la police de la fédération a décidé de reprendre les choses en main pour démasquer les vrais coupables dans cette affaire.

Pour prouver qu’il ne badine pas la commission éthique a adressé un courrier au secrétaire général pour demander l’évolution du dossier des cadets guinéens au niveau du TAS.

Le patron de l’administration a fait part de la réception  de cette correspondance aux membres du Comité exécutif lors de la dernière réunion extraordinaire du comité exécutif du 04 août 2020. Le comité exécutif devrait se prononcer sur cette question, ce mardi.

Cette commission d’éthique dirigée par Amadou Tam Camara, qui s’est offert la tête de Paul Put et Amadou Diaby pour corruption, veut toute la lumière sur ce dossier.

Il faudrait donc s’attendre à la sanction des vrais coupables dans le cercle restreint de la haute administration dans les prochains jours.