Accueil A la Une DÉCOUVERTE :  Sur les traces d’Aboubacar Sidiki Condé en Pologne

DÉCOUVERTE :  Sur les traces d’Aboubacar Sidiki Condé en Pologne

218
1

Des talents, la Guinée en a à la pelle dans le monde. Aboubacar Sidiki Condé est un des cas parmi tant d’autres. Né à Conakry, le 15 octobre 2000, le milieu de terrain âgé de 18 ans (1m74, 74 Kg) a été formé à l’Academie Ouadou à Gbessia Port.

Il s’envolera pour la France en 2015 pour poursuivre sa carrière. Sur place Condé réussira à s’engager avec Lille II en National 2. Ce sera un bref passage avec 3 apparitions sous les couleurs de ce club.

Tout est allé si vite en Pologne

Mais l’urgence était de rejoindre la famille en Pologne en 2016.  Tout est allé si vite dans sa progression dans ce pays.  

Avec la nationalité Polonaise obtenue par le biais de son papa , Aboubacar Sidiki Condé sera épargné de certaines formalités qui retardent l’ascension des  autres Africains.

Profitant de cette opportunité,  l’enfant de Gbessia va entamer avec Juwenia cieszanow en 5e Division en 2017.  Et l’adaptation au football Polonais prendra juste une saison dans ce club.

Puis, il s’engagera l’année suivante avec l’UKS Sms Łódź. C’est cette équipe qui lui permettra d’évoluer dans le championnat des jeunes. Sa performance au cours de ce tournoi va taper dans l’œil des recruteurs du club  Miedz Legnica en 1ere Division. Et depuis 4 mois, Sidiki Condé a un statut de professionnel en Pologne.

Capable de jouer milieu défensif et offensif, Condé est souvent comparé à l’Ivoirien, Franck Kessié. Mais le jeune Guinéen  ne veut surtout pas s’enflammer:  « c’est un honneur d’être comparé à ce grand joueur, mais je veux être moi-même », a-t-il laissé entendre à ConakrySports.

De nature timide en dehors du terrain, la nouvelle recrue de  Miedz Legnica n’ignore, pourtant, pas une chose importante pour un footballeur: « Je suis de nature discrète mais cela ne m’empêche pas d’être audacieux. Je dois beaucoup bosser pour gagner ma place dans mon club. Je rêve un jour de jouer en Angleterre.»

« José Kanté a dit à mon père que je suis l’avenir du football guinéen »

Après 6 années d’absence en Guinée, Aboubacar Sidiki Condé se rapproche de la Guinée à chaque fois qu’il arrive à Varsovie, la capitale polonaise.  C’est l’occasion de se ressourcer en famille et très souvent  croiser José Martinez Kanté dans cette intimité familiale.

À  en croire le natif de Conakry, l’attaquant international guinéen est un confident de son père. Selon lui, le buteur de Legia Varsovie aime souvent dire que « je suis l’avenir du football guinéen. C’est un type qui aime vraiment ce pays. En partance pour la CAN 2019, il m’avait dit qu’il avait un défi à révéler. C’est d’aller le plus loin dans ce tournoi. En vain ».

Yvon LEROUX, Dakar  

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici