Accueil A la Une CO-ORGANISATION CAN2025 : le conseiller de Souaré reprécise les propos de son boss

CO-ORGANISATION CAN2025 : le conseiller de Souaré reprécise les propos de son boss

1631
0

Par Yvon LEROUX, Dakar 

Après la sortie de son patron dans le quotidien sportif Stades sur une éventuelle co-organisation de la Can 2025 par la Guinée et le Sénégal, Abdoulaye Condé est monté au créneau, ce mardi, pour éviter le clash avec le ministère des sports.

« C’est une option que les deux gouvernements pourraient envisager », a confié, Antonio Souaré, à nos confrères de Dakar pour une éventuelle organisation de la CAN 2025 attribuée à la Guinée.

Visiblement, cette déclaration semble remettre en cause l’autorité de Bantama Sow, ministère des sports, par ailleurs président du comité d’organisation de cette compétition, qui avait signifié qu’ « il n’y aura pas de co-organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2025 ».

Cela peut être perçu comme une volonté de discréditer le ministre d’autant plus que les rapports de ce dernier avec Mr Souaré n’étaient pas des meilleurs, il y a un temps.

En bon sapeur-pompier…

Abdoulaye Condé, le conseiller du président de la fédération guinéenne de football, a pris le devant, ce mardi, pour repréciser  les propos de  son boss. « Je crois que cette réponse responsable, est si claire, si précise, si facile à comprendre qu’elle ne souffre d’aucune ambiguïté. Elle reconnaît et proclame la responsabilité, le pouvoir et la souveraineté des États dans la prise d’une telle décision. », a-t-il précisé, histoire de lever tout équivoque.

Aucune interprétation à faire…

Comme si cela ne suffisait pas pour faire comprendre sa démarche de mea-culpa -à croire que son mentor a eu tort de piper un mot sur ce sujet-  Mr  Condé ne s’est pas empêché de faire remarquer une chose :  « aucune autre interprétation ne peut découler des propos tenus par le Président Antonio Souaré. Ils n’ont aucun caractère belliqueux, ils ne sauraient alimenter aucune polémique, aucune contradiction encore moins confrontation avec le ministre Bantama Sow », a-t-il fait remarquer.

À la base, cette idée de co-organisation de la CAN 2025 attribuée à la Guinée a été imaginée  par Amadou Diaby alors premier vice-président de la fédé guinéenne avec Augustin Senghor à Dakar. Ce fut après une récupération politique…