Accueil A la Une CHAN 2020 : le syndrome de 2018 profile à l’horizon

CHAN 2020 : le syndrome de 2018 profile à l’horizon

441
0

Par Yvon LEROUX, Dakar 

Il est bien beau de rêver, mais il faut se donner les moyens de croire…. C’est dire qu’à un mois et quelques jours du Chan 2020 prévu au Cameroun ( 4 au  25 avril) la Guinée peut éviter le syndrome de sa brève participation de l’édition du Maroc.

Comme lors de cette précédente compétition, le Syli local a entamé sa préparation en direction du Cameroun avec un planning adapté au fonctionnement des clubs pourvoyeurs. Visiblement, la fédération guinéenne de football n’a pas appris de ses erreurs.

10 jours pour  préparer le Maroc

Les poulains de Lape Bangoura n’ont bénéficié que de  10 jours pour la mise au vert avant le démarrage du Chan 2018 au Maroc.

C’était très peu pour espérer retrouver l’automatisme entre les joueurs. Pourtant, on croyait que le championnat allait servir à grand-chose, parce que c’est de cette manière que la préparation s’est faite pour atteindre les demi-finales de l’édition de 2016 au Rwanda.

Suffisant pour Antonio Souare, président de la fédération guinéenne de football, de croire qu’« on doit faire mieux pour jouer la finale le soir du 04 févier (au Maroc) et ramener la coupe en Guinée. Vous êtes les meilleurs de votre génération ».

Ce fut une déception pour la compétition marocaine.

Ce sera le même planning pour le Cameroun

Peut être cette fois, les clubs pourvoyeurs de l’équipe nationale accepteront de libérer leurs joueurs à temps.

Pour l’heure, Lappé Bangoura fait avec la disponibilité de ces équipes pour se taper quelques matchs amicaux au pays.  À cette allure où la Ligue professionnelle de football de Guinée ne se décide pas  pour réajuster son calendrier, le timing de la préparation sera très court. Selon une source, le stage de préparation à l’étranger  entamera 10 jours de la compétition du Cameroun.

Dans la foulée, les consultants dans les médias nourrissent une vague de pression supplémentaire sur le Syli local en faisant croire aux Guinéens que le groupe de la Guinée au Chan 2020 est facile.

Ils ignorent sans doute que ces équipes notamment la Namibie, la Tanzanie et la Zambie sont les bases de leurs sélections nationales.

Yvon LEROUX, Dakar

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici