Accueil A la Une AMICAL : la Tunisie et le Gabon en approche pour la Guinée

AMICAL : la Tunisie et le Gabon en approche pour la Guinée

981
0
La Guinée croiser le fer avec la Tunisie et le Gabon au mois d'octobre prochain en amical.

Par Yvon LEROUX, Dakar

Après une coupure pour cause de covid-19, les éliminatoires de la CAN 2021 reprendront en novembre pour le compte de la 3e et 4e journée. À cet effet, dans le Groupe A, la Guinée sera double confrontation avec  les Saos du Tchad, le 7 novembre à Ndjamena et le 17 novembre à Conakry.

Avant cela, il y aura une fenêtre pour les matchs amicaux officiels le 7 et 15 octobre. Selon nos sources, la Guinée pourrait jouer deux matchs amicaux notamment contre la Tunisie et le Gabon.

Sur invitation des Tunisiens, le Syli ira défier les Aigles de Carthage, le 5 octobre à Tunis tandis que les Panthères, eux, sont invités par la Guinée pour le 13 octobre à Paris.

Tout de même, ces informations devraient être confirmées ou infirmées par la fédération guinéenne de football dans les prochains jours.

Les clubs ne sont pas contraints de libérer leurs joueurs

C’est une aubaine pour l’équipe nationale de Guinée de refouler la pelouse au bonheur des fans. Toutefois, il y a un risque de constater des forfaits lors du prochain regroupement du Syli en septembre pour les deux matchs amicaux en octobre.

En cette période de covid-19, le Bureau du Conseil de la FIFA a décidé, lundi dernier, à travers un communiqué,  d’assouplir les règles de mise à disposition des joueurs internationaux aux sélections pour les rassemblements de septembre.

Les clubs ne sont pas sont pas contraints de libérer leurs joueurs selon les règles régies par l’instance faitière de football. Ils disposeront de quelques assouplissements dans le cas où des mesures de quarantaine ou des restrictions de voyage seraient mises en place dans les pays où les joueurs seront amenés à voyager.

En clair : si « une quarantaine d’au moins cinq jours est obligatoire à compter de l’arrivée » sur le lieu « où est censé se disputer le match de l’équipe nationale » du joueur ou sur le lieu du club de celui-ci à son retour.

La mise à disposition ne sera pas obligatoire non plus s’il « existe une restriction de voyage vers ou en provenance d’un des lieux précités ».

La Fifa précise toutefois que cela ne s’appliquera que dans le cas où une exemption de ces mesures sanitaires n’aura pas été accordée pour les équipes nationales par les autorités locales.